Air Austral entre au capital d’Air Madagascar

Un avion d'Air Madagascar à l'aéroport de Tuléar.
© Wikimedia

En difficulté depuis plusieurs années, la compagnie malgache a lancé en avril 2016 un processus de recherche de partenaire stratégique en vue de son redressement. Sept sociétés s'étaient manifestées, notamment Air Mauritius, Kenya Airways et Ethiopian Airlines. C'est finalement la compagnie française qui a été choisie par Air Madagascar. Air Austral a notamment fait savoir qu'elle apportera 37 millions d'euros pour aider au redressement de la compagnie malgache. Le protocole d'accord entre les deux compagnies a été signé mardi 4 avril 2017. Un partenariat gagnant-gagnant pour les deux sociétés.

« Un tournant historique », voilà comment le PDG d'Air Austral, Marie-Joseph Malé, qualifie l'accord signé entre les deux entreprises. La compagnie française prendra 49 % du capital d'Air Madagacar, l'Etat malgache reste majoritaire avec 51 %.

Avec cette prise de participation, Air Austral ne cache pas ses ambitions et souhaite s'imposer comme le numéro un régional dans l'Océan Indien. « Le marché malgache sera un relais de croissance », indique son PDG dans un communiqué.

Les trois exercices bénéficiaires consécutifs de la compagnie témoignent de sa stabilité et de sa rentabilité. Au contraire, Air Madagascar est en mauvaise posture depuis plusieurs années : grèves, personnel en sureffectif, difficultés techniques, déficit, démission de son directeur général en janvier dernier.

Avec ce partenariat, elle espère d'abord « retrouver un équilibre financier mais aussi étendre son réseau de destinations au niveau national, régional et à l'international », a fait savoir Léon Rajaobelina, président du Conseil d’administration d’Air Madagascar.

Mais avant l'entrée d'Air Austral dans son capital, la compagnie malgache devra d'abord rembourser ses dettes. En janvier, le PDG de l'époque avait évoqué un endettement de près de 70 millions d'euros.