Cap-Vert: rencontre avec le groupe Labess au festival Atlantic Music Expo

Flamenco, Rumba, Gnawa, poète ultrasensible, le chanteur algérien Nedjim Ouizzoul s'interroge dans ses compositions sur la créolisation capverdienne.
© RFI / Guillaume Thibault

Isolé, l'archipel du Cap-Vert est en perpétuelle recherche de nouveaux moyens pour se développer, notamment à travers la musique. Deux festivals importants, l'Atlantic Music Expo et le Kriol Jazz se déroulent cette semaine. Les pointures : Roberto Fonseca, Elida Almeida, Lura se succèdent sur scène, mais aussi des artistes moins connus. Rencontre avec Nedjim Ouizzoul du groupe Labess.

La musique ça a toujours rassemblé, donc quand on est autour d'une table il y a toujours une guitare qui peut réunir les gens, et je pense qu'à force de créoliser ce genre de musique, ça peut peut-être créoliser aussi les êtres humains, le genre humain.

La mélodie est cap verdienne, le rythme espagnol, le chant en arabe: c'est la créolisation capverdienne. Ecoutez Nedjim Ouizzoul du groupe Labess, au micro de notre envoyé spécial.
11-04-2017 - Par Guillaume Thibault

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.