Sénégal oriental: incendie meurtrier lors d'une cérémonie religieuse

La catastrophe fait la Une des sites d'information sénégalais.
© Rewmi.com

Au Sénégal, un violent incendie lors d’une cérémonie religieuse a fait une vingtaine de morts mercredi 12 avril, selon un bilan provisoire. Le drame est survenu dans la région du Sénégal oriental, alors que les pèlerins étaient réunis pour prier.

L’incendie s’est déclaré mercredi après-midi lors d’un évènement religieux, le Dakaa de Médina Gounass, une localité située dans la zone de Tambacounda, vers laquelle plusieurs milliers de musulmans convergent chaque année pour prier ensemble pendant une dizaine de jours. 

« Le bilan ce [jeudi] matin est de 22 morts et 87 blessés », dont une vingtaine dans un état grave, a déclaré à l'Agence France-Presse (AFP) un responsable au groupement national des sapeurs-pompiers joint par téléphone, précisant que ce décompte était provisoire.

L’origine de l’incendie est encore inconnue : les flammes ont probablement pris de l’ampleur, car c’est une zone où il fait actuellement très chaud, très sec, et parce que l’évènement est organisé en pleine brousse.

Il y avait un jeune homme qui faisait du thé avec du gaz. Le gaz n'était pas bien fermé et tout à coup le gaz a explosé.
Des témoins racontent
13-04-2017 - Par RFI

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que se produit un incendie au Dakaa de Médina Gounass. Le dernier remonte à 2014 et une partie du site avait alors été détruite par les flammes.

Condoléances

Le président sénégalais Macky Sall a présenté ses condoléances aux familles des victimes et a annoncé qu'il se rendrait sur place ce vendredi. Une délégation gouvernementale est attendue sur les lieux ce jeudi, conduite par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique Abdoulaye Daouda Diallo.

Cet incendie rappelle un triste souvenir aux Sénégalais : le drame qui s’était produit en 2013 dans une école coranique du quartier dakarois de la médina. Un incendie, là encore, dans lequel avaient péri neuf jeunes talibés.