RCA: les casques bleus une nouvelle fois visés en Centrafrique

Un véhicule de la Minusca en patrouille dans la ville de Bambari (en août 2014).
© UN Photo/Catianne Tijerina

Les Casques bleus une nouvelle fois visés en Centrafrique. Cela s'est passé vendredi mais on ne l'a appris qu'hier. La mission de l'ONU a repoussé une attaque dans le sud-est du pays, dans la localité de Zemio. Les échanges de tirs ont fait deux morts dans les rangs des assaillants, deux ont été arrêtés et un civil a été touché par une balle perdue mais ses jours ne sont pas en danger. Récit de Vladimir Monteiro, le porte-parole de la Minusca.

« Dans le cadre de la protection des populations civiles dans des zones sensibles, la Minusca a établi des bases temporaires. C’est le cas notamment dans cette localité du sud-est de la RCA, et c’est cette base qui a été la cible d’une attaque d’une vingtaine d’hommes armés avec des fusils de type kalachnikovs qui ont tiré sur les casques bleus et nous avons riposté. Nos équipes sur le terrain sont en train de les identifier. Nous savons que c’était des éléments armés. Il y a plusieurs groupes armés dans cette zone : les ex-selekas, la LRA, et des groupes criminels,proches de la frontière, avec la RDC qui profitent de la situation. C’est donc une zone assez sensible, d’où justement la présence de bases temporaires pour aider à sécuriser et à protéger les populations de cette partie de la République centrafricaine. »