Cap-Vert: André Ceccarelli, la batterie dans le sang

Le batteur André Ceccarelli sur scène au Krio Jazz Festival, à Praia, le 14 avril 2017.
© ©Guillaume THIBAULT./RFI

Le Cap-Vert a plongé durant une semaine dans les musiques du monde, notamment lors du Kriol Jazz Festival. Un festival pointu sur scène et marqué par des discussions, des débats, notamment sur le sens de la créolisation du monde. Sur scène se sont succédé notamment le Cubain Roberto Fonseca, l’Américaine Leyla McCalla et le Sylvain Luc Trio. Trio dans lequel joue une légende du jazz : le batteur André Ceccarelli.

Sur scène avec le guitariste Silvain Luc, André Ceccarelli, c’est avant tout un grand sourire, et puis un jeu, un style impressionnant, mais pas arrogant et une touche de Cap-Vert pour remercier l’exigeant public.
Rencontre sur scène avec le légendaire batteur André Ceccarelli
17-04-2017 - Par Guillaume Thibault

→ A (re) lire : Leyla McCalla enchante la fin du Kriol Jazz Festival

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.