RDC: destitution du gouverneur du Haut-Katanga

Une rue de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, en mai 2016 (photo d'illustration).
© JUNIOR KANNAH / AFP

En RDC, le gouverneur de la richissime province du Haut-Katanga, Jean-Claude Kazembe, a été destitué après un vote à l'unanimité d'une motion de censure à l'Assemblée provinciale. Vingt-quatre députés sur les trente que compte cette Chambre ont en effet voté la destitution du gouverneur.

La cause de ce désaveu ? La mauvaise gestion de la province du Haut-Katanga. Un rapport d’une Commission d’enquête parlementaire pointe en effet tout une série de dysfonctionnements : de possibles détournements de fonds publics, des relations tendues entre le gouverneur Jean-Claude Kazembe et ses collaborateurs, mais aussi des cas de passation de marchés publics en violation de la procédure ou encore la non-exécution du budget tel que voté par l’Assemblée provinciale.

Enfin, il y a cette pénurie de farine de maïs que le gouverneur a échoué à résoudre. Ce produit est aujourd'hui importé et vendu à des prix très élevés dans le Haut-Katanga.

Est-ce cette accumulation de gestion calamiteuse qui a provoqué la procédure de destitution? C'est une possibilité. Reste qu'il est plutôt rare de voir un gouverneur désigné par la majorité désavoué quelques mois plus tard par cette même majorité. Certaines sources se demandent s’il n'y a pas des raisons plus politiques à ce désaveu soudain.