Ouganda: l’armée retire ses troupes de RCA et met fin à sa lutte contre la LRA

(Image d'archive) Des militaires ougandais fêtent une de leurs victoires sur la LRA dans le parc national de la Garamba, en République démocratique du Congo, le 18 décembre 2008.
© Reuters

L'Ouganda met un point final à sa lutte contre la sanguinaire rébellion de la LRA. Kampala a annoncé le début du retrait de ses troupes basées en Centrafrique depuis 2009. Pour le porte-parole de l'armée ougandaise, la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur a été suffisamment affaiblie pour autoriser ce départ, même si le chef de cette rébellion Joseph Kony court toujours.

Notre mission n'a jamais été d'avoir la tête de Joseph Kony ou de le capturer, mais plutôt de le neutraliser et s'assurer qu'il n'a plus les capacités ni les moyens de faire la guerre contre l'Ouganda. C'est le cas aujourd’hui, car aujourd'hui, Kony n'est plus en mesure de recruter des enfants ou de les enlever, il n'est pas en mesure de se réarmer comme avant.

Brigadier Richard Karemire
20-04-2017 - Par Léa-Lisa Westerhoff

Les troupes ougandaises étaient déployées depuis 2009 dans le nord-est de la Centrafrique, où elles forment la colonne vertébrale de la mission de l'Union africaine de lutte contre la LRA. Près de 12 500 casques bleus sont par ailleurs déployés dans le pays.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.