Libye: la CPI rend public un mandat d'arrêt contre Al Touhami Khaled

Siège de la CPI à La Haye, Pays-Bas.
© Wikimédia

La Cour pénale internationale (CPI) basée à La Haye a rendu public lundi 24 avril un mandat d'arrêt contre un responsable de la sécurité intérieure de l'ancien régime libyen. Il s'agit d'Al Touhami Khaled accusé de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre qui auraient été commis entre février et août 2011. Des crimes commis « afin d'écraser par tous les moyens l'opposition politique au régime de Kadhafi », selon le mandat de la Cour. Le mandat est daté de 2013 mais il n'a pourtant été révélé qu'aujourd'hui, comme l'a expliqué à RFI Fadi Al Abdallah, le porte-parole de la CPI.

Le procureur a considéré que la reclassification du mandat d'arrêt comme public pourrait faciliter l'arrestation et la remise de M. Al Touhami Khaled
Fadi Al Abdallah, porte-parole de la CPI
26-04-2017 - Par Houda Ibrahim

Al Touhami Khaled avait été arrêté en 2012 au Caire mais vite relâché faute de mandat d'arrêt. La CPI est le seul tribunal pénal international permanent chargé de poursuivre les plus hauts responsables de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Elle a lancé un mandat d'arrêt à l'encontre de Seïf al-Islam Al Kadhafi, et du chef de renseignement de l'ancien régime Abdallah Sanoussi, tous deux accusés de crimes contre l'humanité.