Republier
RDC

RDC: nouveaux affrontements meurtriers entre milices rivales dans le Nord Kivu

Nord-Kivu en RDC, territoire de Masisi (photo d'illustration)
© Antoine Sanfuentes/NBC NewsWire/Getty

Au moins une vingtaine de personnes ont été tuées mercredi dernier dans des affrontements entre groupes armés dans le territoire de Masisi dans le Nord-Kivu. Les affrontements ont opposé un groupe Maï Maï à un groupe du CNRD, branche dissidente des FDLR hutus. Selon l'administrateur du territoire de Masisi, Dieudonné Tshishiku, le bilan pourrait s'alourdir, mais l'armée s'est déployée sur place dès jeudi pour tenter de désarmer les deux groupes. L'administrateur accuse les hommes du CNRD de vouloir s'emparer de plusieurs localités du territoire.  

Mercredi dernier, les localités de Kivumbu et Mweso ont vécu de véritables scènes de guerre. Selon l'administrateur du territoire de Masisi, Dieudonné Tshishiku, deux groupes armés se sont affrontés : d'un côté les miliciens du CNRD, le Conseil national pour le renouveau et la démocratie et d el'autre les Maï Maï Nyatura.

Les premiers sont des dissidents de la rebellion FDLR hutu, les seconds des milices d'autodéfense locale, explique l'administrateur. Selon lui ces groupes se battaient pour le contrôle des localités et de leurs richesses. Dès jeudi soir les Forces armées congolaises sont allées sur le terrain pour séparer les combattants, selon Dieudonné Tshishiku. « Je pense qu'il y a déjà des forces loyalistes qui sont déployées sur le terrain, pour s'interposer, chercher à désarmer les deux groupes armés et permettre à la population, aujourd'hui en débandade de regagner ses villages », nous explique Dieudonné Tshishiku.

Depuis plus d'un an, le Nord-Kivu connaît un regain de tension entre les groupes armés de communautés différentes. Plusieurs territoires sont frappés par un cycle de violences et de représailles. Le bilan de l'attaque de mercredi est officiellement de vingt morts, mais certaines sources évoquent une trentaine de tués.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.