RDC: l'UDPS annonce le report du rapatriement du corps de Tshisekedi

Les autorités ont refusé qu'Etienne Tshisekedi soit enterré au siège de l'UDPS à Kinshasa.
© RFI/Sonia Rolley

Initialement prévu le 12 mai, le rapatriement du corps de l'opposant congolais Etienne Tshisekedi est finalement reporté, a annoncé son parti, l'UDPS. Un peu plus tôt, les autorités avaient fait savoir qu'il était impossible d'inhumer le leader de l'opposition au siège de la formation politique, comme cette dernière le souhaitait.

Le rapatriement du corps d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa était prévu le 12 mai, mais il sera une fois de plus reporté, a annoncé Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l'UDPS au micro de RFI. Le parti d'opposition a décidé de reporter la date du retour de la dépouille du leader afin de pouvoir de nouveau discuter des modalités du rapatriement avec le pouvoir.

Nous avons estimé nécessaire de reporter le rapatriement afin de pouvoir discuter encore et de pouvoir obtenir de leur part un accompagnement dans ce processus, parce que l'on ne peut pas rapatrier son corps si le pouvoir n'est pas d'accord

Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l'UDPS
10-05-2017 - Par Jean-Pierre Monzat

Un peu plus tôt, alors que l'UDPS se préparait à recevoir la dépouille de son chef, les autorités congolaises s'étaient opposées à ce que le corps du leader d'opposition soit enterré au siège du parti à Kinshasa. Pour le porte-parole de la majorité, Alain Atundu, il est impossible d'inhumer quelqu'un dans une zone d'habitation pour des raisons sanitaires.

On enterre les personnes au cimetière et dans tous les cas on ne peut pas enterrer à moins de 50 mètres des résidences pour éviter la contagion éventuelle et pour la salubrité

Alain Atundu, porte-parole de la majorité
10-05-2017 - Par Léa-Lisa Westerhoff

Pour l'UDPS, cette décision du pouvoir d'utiliser cette loi était avant tout un prétexte. Selon le parti d'opposition, il y a déjà eu des cas de personnes enterrées dans des zones habitées à Kinshasa.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.