Burundi: visite «historique» du vice-président chinois à Bujumbura

Le vice-président chinois, Li Yuanchao.
© Présidence russe

Le vice-président chinois, Li Yuanchao, est arrivé à Bujumbura mercredi 10 mai pour trois jours. Une venue qualifiée d'«historique» par le ministre burundais des Relations extérieures. Il ajoute qu'il s'agit d'une visite «très importante» si on tient compte du niveau de coopération entre les deux pays – la Chine compte désormais parmi les partenaires de premier plan du Burundi – et du soutien mutuel entre les deux pays, notamment dans les instances internationales telles que le Conseil de sécurité de l'ONU. Alain-Aimé Nyamitwe revient sur ce que le gouvernement attend de la visite.

Si ce pays, qui a quand même de l'importance sur l'échiquier, a décidé d'envoyer une autorité de ce niveau, c'est que ce pays considère, comme nous, qu'il n'y a pas vraiment lieu de s'inquiéter.
Alain-Aimé Nyamitwe
11-05-2017 - Par Esdras Ndikumana

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.