Mozambique: inauguration du Corridor logistique de Nacala

Le Corridor logistique de Nacala est une voie ferrée de 900 km qui relie la province occidentale de Tete au terminal portuaire de Nacala
© DR

Le président mozambicain Filipe Nyusi a inauguré le Corridor logistique de Nacala (CLN) : un nouveau port et une nouvelle ligne de chemin de fer destinés à l'exportation du charbon, un investissement de plus de 4 milliards d'euros.

Le Corridor logistique de Nacala est une voie ferrée de 900 km qui relie la province occidentale de Tete, où se situent d'importantes réserves de charbon, au terminal portuaire de Nacala, équipé pour recevoir des navires de très grande capacité.

L'ensemble est destiné à l'exportation du charbon produit dans l'ouest du Mozambique par le groupe brésilien Vale. C'est pour la multinationale minière brésilienne son plus gros investissement en dehors du Brésil.

D'un coût de 4,1 milliards d'euros, le Corridor logistique de Nacala est détenu à 35% par Vale, à 35% par le japonais Mitsui et à 30% par des entreprises mozambicaines. Situé à plus de 2 000 km de Maputo la capitale, le port de Nacala entend concurrencer celui de Durban en Afrique du Sud et celui de Mombasa au Kenya.

La construction de l'ensemble logistique, commencée en 2011, a connu deux ans de retard en raison de la chute des cours du charbon qui ont repris fin 2016, permettant son achèvement.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.