Congo-Brazzaville: Kolélas dénonce une crise humanitaire dans la région du Pool

Guy-Brice Parfait Kolélas, à Brazzaville le 17 mars 2016.
© MARCO LONGARI / AFP

Dans un entretien diffusé sur France 24 ce week-end, Denis Sassou-Nguesso a nié les exactions attribuées par les organisations de défense des droits de l'Homme et l'existence d'une crise politique dans la région du Pool. Des propos qui ont poussé Guy-Brice Parfait Kolélas, à la tête du nouveau mouvement l'Union des démocrates humanistes Yuki et député de Kinkala, la préfecture du Pool, à sortir de son silence. L’ancien candidat à la présidentielle de 2016 dénonce le calvaire que vivent les populations de cette région.

Le département du Pool contient 13 districts. Il y a 6 districts qui sont en détresse, voire dans le chaos. Et dans ces districts, la quasi-totalité des villages ont été détruits, brûlés, des populations se sont déplacées massivement.
Dans la région du Pool, Kolélas décrit une situation dramatique
16-05-2017 - Par Florence Morice

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.