Ebola en RDC: tout faire pour éviter la dispersion de la maladie

Une unité d'isolation de patients touchés par le virus Ebola, en RDC, lors d'une précédente manifestation du virus Ebola en 2009.
© Luis Encinas/MSF

Face à la résurgence du virus Ebola dans une province du nord de République démocratique du Congo, le gouvernement et ses partenaires internationaux ont dépêché sur place ces derniers jours une mission de haut niveau, qui vient de rentrer à Kinshasa. Pour l'heure, ce sont 29 cas qui ont été diagnostiqués en tout dans la province du Bas-Uélé. Trois personnes sont mortes. Tous les cas sont circonscrits à la localité de Lekati. La délégation comprenant le ministre de la Santé de RDC et les responsables de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont installé sur place des équipes qui sont désormais chargées de surveiller et de traiter les cas, pour éviter la dispersion de la maladie.

Depuis le début de cette épidémie, sur le plan local, il y a déjà eu un certain nombre d’experts qui ont été déployés.
Docteur Allarangar Yokouidé
19-05-2017 - Par Léonard Vincent

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.