La cuisine Afro Fusion s’invite à la table de l’Unesco

Le siège de l'Unesco à Paris.
© Unesco/Belmenouar, M'Hammed

L’Afro Fusion , c'est un mélange de saveurs, de couleurs, une cuisine métissée qui «explose en bouche» et invite au voyage. C’est le nouveau concept culinaire de Dieuveil Malonga. Ce jeune chef âgé de 25 ans, originaire du Congo-Brazzaville, casse les codes. Du 22 au 24 mai, dans le cadre de la semaine dédiée à l’Afrique, il investit les cuisines de l’Unesco. Il offre aux diplomates et aux salariés de cette institution internationale une carte gastronomique et gourmande qui invite au voyage.

A peine arrivée du Kenya, Dieuveil Malonga est déjà aux fourneaux. Le regard rieur et pétillant, c’est un passionné. Il vit et respire au rythme de son art culinaire, une passion transmise dès son enfance par sa grand-mère.
Reportage dans la cuisine de Dieuveil Malonga
22-05-2017 - Par Sylvie Koffi

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.