Mali: le pape François élève l’archevêque de Bamako au rang de cardinal

Monseigneur Jean Zerbo (C), archevêque de Bamako.
© © AFP PHOTO/ AHMED OUOBA

Le pape François a annoncé dimanche 21 mai au Vatican la tenue d'un consistoire le 28 juin prochain au cours duquel il va créer cinq nouveaux cardinaux, de cinq pays différents, tous âgés de moins de 80 ans. Monseigneur Jean Zerbo, archevêque de Bamako, sera ainsi élevé au rang de cardinal.

C'était une annonce surprise, mais elle confirme la volonté du pape François de créer une église moins centrée sur l'Europe. Monseigneur Jean Zerbo, archevêque de Bamako depuis 1998, recevra donc des mains du pape François la barrette cardinalice le 28 juin prochain. Né à Ségou en 1943, il a fait des études à Lyon, en France, avant d’être ordonné prêtre en 1971.

A Bamako, les félicitations pleuvent de toute part. Jean Zerbo devient ainsi le 25e cardinal africain au Vatican. Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, s'est lui aussi fendu d'un message, en lui souhaitant « santé et discernement ».

Trois des cinq nouveaux cardinaux sont originaires de pays où le catholicisme est minoritaire, avec le Mali donc, mais aussi la Suède et le Laos. Avec ce nouveau titre, Jean Zerbo peut désormais assister au conclave, la cérémonie organisée pour désigner un nouveau pape.

C’est une reconnaissance des efforts que le Mali a fournis
Une nomination accueillie avec joie par la paroisse de Jean Zerbo
22-05-2017 - Par Georges Abel

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.