Republier
RDC Humanitaire

RDC: le cri d’alarme des élus du Kasaï

Vue satellite de la ville de Luebo, dans le Kasaï, en RDC.
© GOOGLE MAPS

« La RDC, aujourd'hui, se meurt. Une crise humanitaire sans précédent s'est doublée avec la crise humanitaire qui s'est doublée avec une crise sécuritaire sans précédent », c'est le cri du cœur des élus de l'espace kasaïen. Ils estiment que le gouvernement congolais est sous-dimensionné pour trouver une réponse à ce conflit.

Le gouvernement congolais est sous-dimensionné pour pouvoir traiter du problème. Et c’est pourquoi aujourd’hui, nous en appelons à un redimensionnement du format de la présence militaire de la Monusco dans l’espace kasaïen, assorti d’un dispositif des forces spéciales comme nous l’avons connu avec Artémis dans l’Ituri où la brigade d’intervention à l’est du pays, ou encore à l’époque avec Lefort [mission Yves Lefort en juin 2009] dans le contexte de surchauffe électorale. Si on ne prend pas garde aujourd’hui, la propagation sous régionale de cette crise risque de renfermer une plus grande catastrophe, et dont on ne pourra sortir qu’à trop grands frais.
Delly Sesanga
26-05-2017 - Par Kamanda Wa Kamanda

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.