La Russie apporte son soutien à la politique libyenne du Caire

Le ministre des Affairess étrangères russe Sergeï Lavrov pendant sa réunion avec son homologue égyptien, Sameh Shoukry, le 29 mai 2017.
© REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

La Libye a été au centre de la visite en Egypte des ministres russes des Affaires étrangères et de la Défense lundi 29 mai. Une rencontre qui intervient dans le cadre des accords de coopération stratégique entre l'Egypte et la Russie en vertu desquels les chefs de la diplomatie et ministre de la Défense se rencontrent régulièrement.

Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

L'Egypte a reçu le soutien de la Russie pour sa politique libyenne. Un soutien qui intervient alors que l'aviation égyptienne continue de bombarder des positions jihadistes dans l'Est libyen. Des bases où aurait été entraîné le commando qui a tué une trentaine de pèlerins coptes vendredi.

Le chef de la diplomatie russe Sergeï Lavrov a rendu hommage aux efforts égyptiens pour rapprocher Fayez al-Serraj, chef du gouvernement d'union nationale, et le général Khalifa Haftar, commandant de l'armée nationale.

Parallèlement, la question libyenne et la lutte contre le terrorisme ont été discutées par les ministres égyptien et russe de la Défense. Du fait de son soutien au général Haftar, Le Caire est devenu très influent dans l'Est libyen comme en témoigne la visite il y a une dizaine de jours du chef d'état-major égyptien à Benghazi. Ceci ne peut qu'intéresser la Russie soucieuse de retrouver une partie de l'influence qu'elle avait en Libye du temps de Mouammar Kadhafi.