Republier
RDC États-Unis

RDC: Washington sanctionne un général accusé d'entrave au processus démocratique

Les Etats-Unis dénoncent le non-respect de l'accord du 31 décembre. Ici, l'archevêque Fridolin Ambongo, de la Conférence épiscopale, lors de la signature de l'accord, le 1er janvier 2017 à Kinshasa. (Photo d'illustration)
© REUTERS/Kenny Katombe

Les Etats-Unis annoncent des sanctions contre un officier congolais qu’ils accusent d’entraver le processus démocratique en République démocratique du Congo. Il s’agit du général François Olenga, le responsable de la « Maison militaire » du président Kabila.

Washington accuse le général Olenga de saper le processus démocratique en RDC. Selon un communiqué du département du Trésor américain, la Garde républicaine aurait, sous son autorité, harcelé, arrêté et même exécuté des opposants.

Le général Olenga voit ses éventuels avoirs aux Etats-Unis gelés. Selon le communiqué, le complexe touristique Safari Beach, aux portes de Kinshasa, dont il est un propriétaire, est également visé. Il est empêché par ailleurs de nouer des relations d'affaires avec des Américains, qu'il s'agisse de personnes ou d'entreprises.

Pour Brian Neubert, un porte-parole du département d’Etat américain, les Etats-Unis cherchent à montrer leur mécontentement face au non-respect de l’accord de sortie de crise en RDC. « Cette action est complètement logique, plus de six mois après nos déclarations, dit-il. Cela veut dire pour le gouvernement et pour tous les partis au Congo [qu'il faut] respecter l'accord du 31 décembre. »

Les sanctions américaines ont été annoncées dans la foulée des sanctions européennes qui, elles, visent neuf responsables congolais, y compris le patron de l’Agence nationale du renseignement et deux ministres.

Le général est parmi plusieurs officiels de haut niveau du gouvernement de RDC qui bloquent le progrès démocratique

REACTION
02-06-2017 - Par Michel Arseneault

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.