Soudan du Sud: des enfants meurent après avoir été vaccinés

Campagne de vaccination en Afrique (photo d'illustration).
© RFI/Sonia Rolley

Au Soudan du Sud, c'est une tragédie : quinze enfants sont morts après avoir reçu un vaccin contaminé contre la rougeole. Les doses étaient en fait devenues toxiques après plusieurs erreurs de conservation et de manipulation. C'est une enquête menée par un comité sud-soudanais spécialiste de la santé avec l'aide d'experts de l'OMS et de l'Unicef qui a révélé le drame à l'issue d'une campagne de vaccination menée début mai dans une zone reculée de la région de Kapoeta, dans le sud-est du Soudan du Sud. Comment ces vaccins ont-ils pu devenir toxiques et causer la mort d'enfants ?

Une seule et même seringue utilisée pour mélanger le vaccin à un diluant, voilà l'une des nombreuses et graves erreurs commises pendant cette campagne de vaccination début mai 2017. La réutilisation de la même seringue pendant quatre jours pour faire ce mélange a fini par contaminer les flacons contenant les vaccins contre la rougeole, infectant à leur tour les enfants vaccinés.

Vomissements, fièvres et diarrhées

Autre erreur, les vaccins n'ont pas été conservés au frais favorisant ainsi leur contamination. Enfin, des enfants de 12 ans figuraient apparemment parmi les agents en charge de la campagne de vaccination. Quinze enfants sont donc morts à la suite de cette vaccination toxique et 32 autres ont souffert de vomissements, de fièvre et de diarrhées, mais ont heureusement survécu. En tout, 300 personnes ont été vaccinées contre la rougeole lors de cette campagne.

Le pays se bat contre une épidémie de rougeole

Des vaccinations cruciales alors que depuis le début de l'année le Soudan du Sud se bat contre une épidémie de rougeole. Soixante-dix enfants sont déjà morts de cette maladie infantile.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.