Algérie: la plupart des migrants syriens bloqués à la frontière sont au Maroc

(Image d'illustration) Une frontière entre le Maroc et l'Algérie.
© AFP PHOTO / FADEL SENNA

Confusion en Algérie autour du sort des migrants syriens coincés à la frontière avec le Maroc. Les autorités algériennes avaient annoncé que ces Syriens, bloqués à la frontière depuis six semaines, seraient finalement pris en charge par l'Algérie. Mais selon les militants, il ne reste plus personne sur place. Les migrants ont réussi à entrer au Maroc.

Ils étaient 41, il n'en reste plus qu'une poignée dont la plupart sont des enfants. Coincés à la frontière entre la région de Figuig au Maroc et celle de Bechar en Algérie, ces Syriens dormaient dehors, dans le désert, depuis six semaines.

Jeudi, après des semaines de bras de fer diplomatique, après la mobilisation d'associations algériennes et marocaines, Alger annonce qu'elle accepte d'accueillir ces Syriens sur son territoire, « à titre humanitaire ». La promesse est faite d'héberger les migrants, et d'accompagner ceux qui le souhaitent vers d'autres pays, pour des regroupements familiaux.

Une attente trop longue

Mais l'attente semble avoir été trop longue. Les autorités des deux pays avaient bloqué l'arrivée d'aide humanitaire dans la zone tampon. Les habitants de la région de Figuig ont réussi à faire passer la frontière à la plupart des migrants syriens. Une jeune femme enceinte, qui avait besoin d'assistance médicale, a notamment pu voir un médecin.

En Algérie, la prise en charge promise en est encore au stade de l'organisation. Reste à savoir s'il restera quelqu'un à la frontière lorsque les autorités arriveront.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.