Republier
Tchad Mali ONU

Tchad: la colère des ex-casques bleus déployés au Mali

Une ligne formée par plusieurs centaines d'éléments de l'armée tchadienne à Kidal, le 7 février 2013.
© REUTERS/Cheick Diouara

Au Tchad, quelque 2500 ex-casques bleus lancent un cri d'alarme. Depuis leur retour au pays, il y a plus d'un an, ils affirment n'avoir jamais perçu ni salaire ni prime pour leur travail sous le drapeau onusien au Mali. Leur lettre à la mission de l'ONU au Mali et démarches auprès des autorités tchadiennes seraient à ce jour restées sans réponse. Résultat: ces ex-casques bleus ont décidé de protester et de tenter de se faire entendre en brûlant les bérets de l'ONU.

Cette opération consiste à brûler tous les effets comportant les marques de l’ONU. A savoir les bérets, les chèches, les brassards, les cravates… C’est l’expression de la douleur du militaire tchadien qui a hissé le drapeau du pays à l’extérieur, qui a imprimé les bonnes images du pays à l’extérieur et qui est maltraitée aujourd’hui, parce que depuis que nous sommes rentrés on n’a même pas eu nos droits.

Maxime Altora
08-06-2017 - Par Léa-Lisa Westerhoff

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.