Republier
Tchad Pétrole

Tchad: le gouvernement parvient à un accord avec le consortium pétrolier à Doba

Puits de pétrole au Tchad.
© AFP/SONIA ROLLEY

Le gouvernement tchadien et le consortium pétrolier qui exploite le bassin de Doba se sont entendus, vendredi 9 juin, à N'Djamena, en paraphant un accord qui indique que le Tchad renonce aux poursuites engagées contre le consortium, en octobre 2016, pour non-paiement des taxes, en échange d'investissements pour relancer le secteur.

C’est une réconciliation de raison qui a eu lieu, vendredi soir, à Ndjamena. Après avoir attaqué de front le consortium pétrolier, en octobre dernier, le condamnant à payer une amende record de plus de quatre mille milliards de francs CFA, le Tchad a choisi la voie du dialogue qui a abouti à l’accord.

« Cet accord met un terme à toute poursuite judiciaire contre le consortium, des procédures judiciaires et arbitrales qui sont, de toute façon, longues, fastidieuses et coûteuses », a brièvement expliqué le ministre du Pétrole, maître Béchir Madet.

200 millions de dollars

De bonne source, le consortium devra payer autour de 200 millions de dollars au Trésor public tchadien, non pas pour la condamnation d’octobre 2016, mais pour l’extension de son permis d’exploitation du bassin de Doba, jusqu’en 2050.

D’ici là, le consortium compte développer une technologie dite polymère qui permettra de secouer le sous-sol déjà exploré pour récupérer le pétrole qui n’a pu être extrait jusque-là.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.