Libye: Saïf al-Islam Kadhafi aurait quitté Zintan

Saïf al-Islam Kadhafi, à Moscou, en juin 2010.
© Reuters

En Libye, Saïf al-Islam Kadhafi est libéré. C'est en tout cas ce qu'a annoncé samedi soir 10 juin un groupe armé de Zintan, la ville où le fils du leader libyen était détenu depuis novembre 2011. Saïf al-Islam Kadhafi aurait bénéficié de la loi d'amnistie. Ce n'est pas la première fois que la libération du fils du colonel Kadhafi est annoncée, mais cette fois il semble qu'il ait quitté Zintan.

Plusieurs notables, plusieurs tribus, plusieurs régions pourraient aussi basculer en faveur de Saïf al-Islam...
Hasni Abidi, directeur du Centre d'études et de recherches sur le monde arabe et méditerrannéen à Genève
12-06-2017 - Par Pierre Pinto

« Nous avons décidé de relâcher Saïf al-Islam Kadhafi qui est libre et nous confirmons qu'il a quitté Zintan le jour de sa libération, le 14 du mois de ramadan », indique le communiqué de la Brigade Abou Baqr al-Sadiq publié, samedi, sur sa page Facebook.

La brigade qui détenait  Saïf al-Islam Kadhafi dit l'avoir libéré conformément à une nouvelle loi d'amnistie édictée par le gouvernement de l'est libyen - soutenu par les Emirats arabes unis et l'Egypte et basé à al-Baida - rival du gouvernement libyen d’union nationale (GNA) basé à Tripoli et parrainé  par les Nations unies.

Contacté par l'AFP, son avocat britannique, Karim Khan, ne se dit pas en mesure de confirmer ces informations. En revanche, son avocat libyen, Khaled al Zaidi, confirme à CNN que Saïf al-Islam Kadhafi a quitté Zintan mais refuse néanmoins de révéler la destination invoquant des raisons de sécurité.

Selon le chercheur Hasni Abidi, Saïf al-Islam a peu de choix et a très probablement trouvé refuge à l'Est. Or Benghazi est encore la proie des combats entre islamistes et forces pro-Haftar. « Il reste donc deux grandes villes : Tobrouk et al-Baida, ville de la tribu de sa mère, et ou se trouvent plusieurs de ses oncles », explique t il.

Plusieurs médias libyens affirment en effet que le fils de Mouammar Khadafi  pourrait se trouver à al-Baida, sans qu’il nous soit possible de le confirmer.

Saïf al-Islam Kadhafi avait été capturé un mois après la mort de son père, en novembre 2011. En 2015 un tribunal de Tripoli l'avait condamné à mort, en son absence, pour crimes de guerre. Quant à la Cour pénale internationale, elle  le  réclame toujours.

Les deux parrains du général Haftar sont conscients des limites politiques du général.
Hasni Abidi
12-06-2017 - Par Pierre Pinto

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.