Côte d’Ivoire: Ouattara parle émigration devant le Parlement européen

Angela Merkel accueille le président ivoirien Alassane Ouattara à Berlin, le 12 juin 2017.
© REUTERS/Axel Schmidt

Après sa rencontre avec Emmanuel Macron dimanche 11 juin et sa visite à Berlin, Alassane Ouattara était à Strasbourg ce mercredi 14 juin. Le président ivoirien a été invité à s'adresser aux députés européens dans l'hémicycle strasbourgeois. L'occasion pour lui de revenir sur un sujet qui préoccupe aussi bien les dirigeants africains qu’européens : l'émigration massive des Africains.

Avec notre envoyée spéciale à Strasbourg, Anastasia Becchio

Un défi majeur qui aura un impact sur les relations entre l'Europe et l'Afrique, voilà comment Alassane Ouattara qualifie l'émigration des jeunes Africains vers le vieux continent : « Cette jeunesse africaine qui est tentée par l’aventure européenne est souvent victime de réseaux mafieux et d’organisations terroristes qui se nourrissent de leur vulnérabilité et de leurs frustrations. Nous devons donc agir envers ces jeunes en les éduquant, en les informant et en leur faisant prendre conscience qu’ils sont mieux en Afrique qu’ailleurs. »

Pour Alassane Ouattara, plus de solidarité et de concertation entre l'Europe et l'Afrique sont nécessaires pour éviter la répétition des drames en Méditerranée. Un sentiment partagé par le président du Parlement européen Antonio Tajani. « L’Europe doit s’engager beaucoup plus chez vous si nous voulons résoudre nos problèmes et vous aider pour travailler ensemble pour essayer de réduire le chômage et donner l’espoir à tous les jeunes africains, a-t-il déclaré. Nous avons le devoir d’empêcher que le rêve de jeunes africains de vivre chez eux va être détruit à cause de différents problèmes. »

Devant les députés européens, Alassane Ouattara a aussi souligné qu'Angela Merkel avait récemment appelé les pays développés à investir massivement en Afrique pour créer des emplois.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.