Sida: l’Afrique du Sud lance un programme d’aide pour la communauté LGBTI

Le drapeau arc-en-ciel, symbole de la lutte pour les droits des LGBTI.
© Getty Images

Dans le cadre de la 8e conférence sur le sida qui s'est déroulée du 13 au 15 juin à Durban, le Conseil national sud-africain pour le sida (Sanac) a lancé ce week-end un plan d'aide spécialement destiné à la communauté LGBTI (lesbien, gay, bisexuel, transsexuel, intersexe). Ce nouveau programme est axé sur la santé et les discriminations faites à son encontre.

« Je suis très heureuse aujourd'hui, il aura fallu 10 ans pour en arriver là », a déclaré dans la presse locale Mapaseka Letsike, présidente du forum de la société civile du Conseil national sud-africain sur le sida. La jeune femme a ajouté que l'Afrique du Sud est le premier pays au monde à lancer une telle initiative.

« Pour notre pays, ce document est vital pour cette communauté que nous avons toujours marginalisée. Aujourd'hui, avec ce programme, je pense que c'est quelque chose qui fait date, c'est une étape importante, une vraie réponse à la lutte contre le VIH », estime le docteur Batsi qui soigne les personnes séropositives dans une clinique spécialisée de Johannesburg.

Le programme a plusieurs objectifs et cible notamment les domaines de la santé, du dépistage du soutien psychologique. Une bonne nouvelle pour le docteur Batsi, qui insiste sur les graves violations des droits de l'homme dont sont victimes les homosexuels et les personnes transgenres : « C'est la stigmatisation et la discrimination ! Ce n'est même plus une question d'accès aux soins contre le VIH. Imaginez-vous obligé de vous confier à une infirmière sur votre sexualité. »

Ce programme lancé par le Sanac a pour but de réduire de 63 % les infections par le VIH, de 30 % les cas de tuberculose et d’augmenter de 70 % les détections précoces des maladies sexuellement transmissibles, sur les cinq années à venir.