France: le musée Dapper dédié aux arts d'Afrique ferme ses portes ce dimanche

Le musée Dapper consacré à l'art africain, ici en 2000, ferme définitivement ses portes le 18 juin 2017.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le musée Dapper, dédié au patrimoine artistique et archéologique de l’Afrique subsaharienne, ferme ses portes ce dimanche 18 juin, en raison de difficultés financières. La principale cause de ses problèmes tient aux charges générées par son lieu d’exposition, rue Paul Valéry, dans le très chic 16e arrondissement de la capitale.

« On vient pour le voir une dernière fois avant sa fermeture ».

« Ce musée ferme pour des raisons économiques. Vous n’avez pas vu un stade de football fermer ?»

Une honte, un désert culturel... les habitués du musée ne mâchent pas leurs mots, sachant que si le lieu d’exposition parisien ferme, la Fondation Dapper, elle, va continuer à exister et à exposer, comme l’explique son administratrice Aurélie Leveau.

"Masque moshambwooy des Kuba" (RDC) © Photo Studio Roger Asselberghs Frédéric Dehaen/Mrac Tervuren

« Le but c’est de devenir nomade. C’est-à-dire d’aller investir des lieux ailleurs. Par exemple au Sénégal, ça va être la mairie de Gorée. On a déjà des projets pour l’année prochaine – donc en 2018 –, on a également des projets d’exposition dans les Caraïbes déjà, sur lesquels on travaille, et on est toujours à la recherche de nouveaux partenaires. A l’étranger, mais aussi en France ».

En France – à Paris et en Province, notamment à Lyon – et en attendant ces nouveaux partenariats, la fondation entend aussi développer des démarches pédagogiques avec un site Internet qui présentera les collections de la Fondation Dapper. Plus de 2 000 pièces, sans oublier son très riche fonds documentaire.