La RDC ne renouvelle pas l’accréditation de l’envoyée spéciale permanente de RFI

Laurence Saillaiet, candidate à la présidence du parti Les Républicains.
© RFI

Depuis plusieurs mois, Radio France Internationale tente en vain d'obtenir la reconduction de l'accréditation de son envoyée spéciale en RDC. Dans un communiqué, la direction de RFI regrette le silence des autorités congolaises.

Communiqué

Près de trois mois après une demande de renouvellement d’accréditation de son Envoyée spéciale permanente à Kinshasa, Sonia Rolley, la Direction de RFI n’a toujours aucune réponse.

La demande de renouvellement avait été faite cinq semaines avant la date d’expiration, début mai, de l’autorisation. Le 1er juin, après plusieurs engagements oraux du ministère congolais des Médias, la Direction de RFI a réitéré cette demande par un courrier qui reste à ce jour sans réponse.

RFI ne peut qu’interpréter le silence des autorités de RDC comme un refus et regrette cette décision qui nuit gravement au pluralisme de l’information.

Ce refus intervient alors que l’émetteur de RFI à Kinshasa, coupé depuis le début du mois de novembre dernier, n’est toujours pas rétabli et que celui de Brazzaville est brouillé depuis Kinshasa.

La Direction de RFI appelle les autorités congolaises à remédier sans tarder à cette situation afin que la liberté d’informer et de s’informer soit préservée.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.