Republier
RDC

RDC: l’UDPS s’inquiète après plusieurs arrestations dans ses rangs

Le siège de l'UDPS à Limete, RDC.
© RFI/Sonia Rolley

En RDC, le premier parti d'opposition s'alarme d'une vague d'arrestation qui touche son parti. Au moins sept militants ou cadres de l’UDPS au moins ont été arrêtés ces deux dernières semaines à Kinshasa.

Ce sont des arrestations arbitraires.

Augustin Kabuya, porte-parole de l'UDPS
22-06-2017 - Par Léa-Lisa Westerhoff

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.