Mali: Médecins sans frontières suspend ses activités à Kidal

Membres d'un groupe armé à Kidal, le 13 juillet 2016.
© AFP/SOULEYMANE AG ANARA

Après plusieurs attaques, Médecins sans frontières a annoncé la suspension temporaire de ses activités de consultations, vaccinations, préventions paludisme et obstétriques à Kidal. Pour le coordinateur général de l'ONG au Mali, Juan Carlos Cano, vu le contexte actuel, collaborer avec les six centres de santé de la zone et effectuer des tournées en cliniques mobiles dans la région est devenu trop dangereux pour les humanitaires.

Il y a une escalade de la tension entre les différents groupes. On ne peut pas continuer comme ça.

Juan Carlos Cano, coordinateur général de Médecins sans frontières au Mali
30-06-2017 - Par Morgane Bona

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.