Au Sénégal, la presse titre sur le retour d’Abdoulaye Wade

Des partisans de l'ex-président célèbrent l'arrivée d'Abdoulaye Wade à Dakar ce 10 juillet 2017.
© RFI/Guillaume Thibault

Au Sénégal, le retour d’Abdoulaye Wade fait bien évidemment la Une de la presse ce mardi. Un retour dans l’arène politique, à 91 ans, pour mener la campagne des législatives du 30 juillet prochain, critiqué notamment par la majorité de Macky Sall.

Le regard déterminé, debout sur son 4x4, entouré par des centaines de sympathisants. La photo grand-format d’Abdoulaye Wade fait la Une de Sud Quotidien. « Un retour en fanfare », titre L’Observateur qui évoque une arrivée populaire, mais marquée par des couacs : la voiture en panne, l’estrade qui s’effondre.

Tous les journaux reprennent bien évidemment les déclarations acérées, amusantes, mais aussi acides de l’ex-chef de l’Etat qui cherche visiblement à faire de la critique de Macky Sall un sport national : « J’ai été accueilli par des millions de personnes », « Macky Sall sait qu’il a déjà perdu », « Je peux prêter mon avion à Macky Sall pour qu’il quitte le pays ».

La majorité présidentielle, sans doute pour laisser passer l’orage, a envoyé des seconds couteaux pour réagir à ce retour du Gorgui, du doyen. Dans le Sud Quotidien, page 3, Lamine Ndiaye membre du parti présidentiel juge « suicidaire de trimbaler un vieillard de 91 ans dans les rues de Dakar ».

Louanges, critiques sur l’âge, les médias sont divisés sur ce retour. Un retour à quitte ou double pour Abdoulaye Wade, car une défaite pourrait entraîner la fin de sa carrière, un défi résumé par le titre de Une de L’Enquête « Abdoulaye Wade : l’ultime combat ».