Report des élections en RDC? Qu'en pensent les Congolais?

Dans l'accord du 31 décembre 2016, l'organisation des trois scrutins (présidentiel, législatif et provincial) d’ici la fin 2017 devait faire l'objet d'un accord particulier.
© REUTERS/Yves Herman/File Photo

Les élections risquent de ne pas avoir lieu à la fin de cette année. De passage à Paris, Corneille Nangaa, le président de la Céni, a évoqué cette éventualité. Sa déclaration a été appuyée par la Majorité présidentielle. L'opposition dans sa diversité l'a décriée. Et comment cette éventualité du report des élections est-elle perçue au sein de la population ?

Ils sont nombreux ceux qui croient que le régime s'est servi de l'Accord du 31 décembre pour endormir l'opinion... Notre correspondant a recueilli le sentiment des Congolas.

On avait compris qu’ils n’avaient pas vraiment envie d’organiser les élections à la date prévue dans les accords du 31 décembre. C’était prévisible, ça ne surprend personne… Il faudrait que le peuple congolais puisse prendre sa destinée en main au regard de l’article 64 de la Constitution, donc il faudrait que nous l’appliquions
Probable report des élections en RDC: qu'en pensent les Congolais ?
13-07-2017 - Par Kamanda Wa Kamanda

D'autres souhaitent que le départ du président Kabila du pouvoir se négocie pacifiquement.

► à (ré)écouter : C. Nangaa (Céni, RDC): «Même si on n’obtient pas les élections en décembre, nous restons dans l’accord»

► à (re)lire: En RDC, signature de l'accord du 31 décembre par la majorité et l'opposition