Cameroun: un navire de l'armée fait naufrage

La presqu'île de Bakassi au large de laquelle le bateau de l'armée a fait naufrage le 16 juillet 2017.
© RFI

Une embarcation de l'armée camerounaise a fait naufrage au large de la presqu’île de Bakassi dimanche 16 juillet. A son bord, 37 personnes, dont les membres de l'équipage. Les circonstances du drame ne sont pas encore élucidées. L'armée a annoncé l'ouverture d'une enquête et l'envoi de moyens conséquents pour les opérations de secours. Un corps a été repêché.

Selon un communiqué du ministère de la Défense camerounais diffusé tard dans la nuit, c’est en tout début de matinée, à 6h dimanche, que toute trace de l’embarcation de l'armée a été perdue.

Parti de Douala une heure plus tôt, le bateau logistique de la Brigade d’intervention rapide (BIR) était en partance pour Bakassi pour un ravitaillement avec à son bord, 37 personnes, y compris l’équipage.

Le communiqué indique que selon les premières informations, au moment du naufrage, les conditions météo s’étaient brusquement dégradées. La mer était très agitée.

Trente-quatre disparus

Les opérations de recherche et de sauvetage par voie aérienne et maritime ont permis de localiser des traces de carburant. C’est ainsi que trois soldats ont pu être secourus alors que selon toute vraisemblance, le bateau a coulé au fond des eaux, précise le communiqué.

Trente-quatre personnes sont toujours portées disparues. Une commission d’enquête et une cellule de crise ont été mises sur pied pour coordonner la suite des recherches et faire la lumière sur les circonstances exactes du drame.

Le BIR-Delta opère dans ces eaux dans le cadre de la lutte contre la piraterie maritime. Il participe aussi aux actions civilo-militaires dans l’aménagement de la presqu’île de Bakassi, qui depuis quelques années a été rétrocédée au Cameroun.