Somalie: un chef shebab tué par l’Amisom

Lieu d'une attaque shebab à Mogasdiscio, le 15 juin 2017 (photo d'illustration).
© REUTERS/Stringer

La mission de l'Union africaine en Somalie, Amisom, a annoncé jeudi 20 juillet  la mort d'un grand chef du groupe extrémiste somalien Shebab qui a fait allégation à al-Qaïda. Ce chef serait mort avec deux de ces gardes corps suite à une attaque des soldats de l'Union africaine qui ont visé sa cachette dans le sud de la Somalie par une roquette.

Selon un communiqué de la mission africaine en Somalie, l'Amisom, Hassan Issack Ibrahim, un responsable du mouvement extrémiste shebab, a été visé par une attaque, menée au sol par des soldats kényans de l'Amisom dans la ville de Jilib au sud de Kismaayo dans le sud de la Somalie.

L'attaque a eu lieu mercredi 19 juillet. Elle s'inscrit dans le cadre de la nouvelle politique d'intervention adoptée par le commandement militaire américain pour l'Afrique Africom contre le mouvement Shebab. Il s'agit d'opérer en partenariat avec l'Amisom et c'est le porte-parole de cette force qui le confirme à RFI : ce sont des soldats kényans qui ont mené l'opération, avec l'appui des forces sécuritaires du Jubaland, territoire situé au sud-ouest de la Somalie, à la frontière avec le Kenya.

Cette attaque va de pair avec la nouvelle approche de l'Africom qui a accéléré le rythme de ses opérations aériennes contre les shebabs depuis le début du mois. Il s'agit, suivant cette nouvelle approche, de multiplier les frappes aériennes en s'appuyant sur des renseignements précis récoltés sur le terrain.

Le responsable tué, surnommé Bylla, était connu pour des faits d'enlèvements notamment dans les eaux frontalières du Kenya et de la Somalie.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.