Sida à Madagascar: lutter contre les discriminations dans les entreprises

Scène de rue à Andasibe, Madagascar (photo d'illustration).
© Arterra/UIG/Getty

Lutter contre la discrimination des personnes atteintes du VIH/Sida dans l'accès à l'emploi. C'était le thème hier, samedi 22 juillet, d'une conférence organisée par l'ONG Madagascar Save lors du Salon de entrepreneuriat et de l'emploi qui s'est clôturé à Antananarivo. L'ONG vient en aide aux personnes séropositives, encore très stigmatisées dans le pays. Car le sujet est encore tabou à Madagascar et les personnes séropositives sont victimes de discriminations. Et le monde du travail n'y échappe pas.

« Toute forme de discrimination ou de stigmatisation d’une personne sur la base de son statut sérologique est interdite sur les lieux de travail ». C'est ce qu'exige la loi malgache depuis 2005.

Mais la réalité est toute autre explique Vololona Randriamanantena, la coordinatrice nationale de Madagascar Save, une ONG qui lutte contre la stigmatisation des personnes atteintes du VIH. « C'est difficile parce que d'abord le séropositif s'autostigmatise et s'interroge: est-ce que je serai embauché ? Et il y a des entreprises qui demandent des tests ». Et s'il y a une fuite de confidentialité, les comportements stigmatisants blessent davantage poursuit Vololona Randriamanantena.

Les entreprises privées ont d'ailleurs un rôle central à jouer dans la sensibilisation et la lutte contre les discriminations envers les séropositifs explique le docteur Clarimond Raveloson, chargé de programme de l'Onusida à Madagascar. « Beaucoup de personnes sont dans le milieu du travail alors que très peu d'entreprises s'engagent dans la lutte contre le VIH. Il y a des entreprises qui ont des programmes VIH mais l'année dernière il n'y en avait que 30 ! » 

L'Onusida estime le nombre de personnes atteintes du Sida à 31 000 à Madagascar, en particulier les jeunes Malgaches entre 15 et 24 ans. Un chiffre relativement faible mais inquiétant car en progression depuis plusieurs années. En 2010, il y avait 21 000 séropositifs dans le pays. Chaque année le nombre de personnes atteintes par le VIH Sida augmente à Madagascar: 4 300 nouvelles infections ont été recensées par l'Onusida en 2016, contre 2600 pour l'année 2012.