Algérie: des baignades groupées en maillot de bain pour faire évoluer les mœurs

Des femmes sur une plage algérienne (photo d'illustration).
© Antoine GYORI/Sygma via Getty Images

Depuis début juillet, un groupe de jeunes femmes d'Annaba, une ville côtière du nord-est de l'Algérie, organise de grandes baignades collectives. Objectif : se réapproprier l'espace public et changer les mœurs.

Le débat n'est pas nouveau. Chaque été, la tenue vestimentaire des Algériennes à la plage divise les pro et les anti-bikinis. Mais cette année, la tension est montée d'un cran avec la parution sur Facebook de photos volées montrant et dénonçant des femmes en maillots de bain sur différentes plages d'Algérie.

En réponse aux commentaires insultants et aux appels à la pudeur, une quarantaine d'habitantes d'Annaba se sont donné rendez-vous sur la plage le 5 juillet, jour anniversaire de l'indépendance du pays. Trois jours plus tard, 200 femmes ont répondu à l'appel et depuis la mobilisation continue de grandir.

Mobilisation grandissante

Aujourd'hui, plus de 3 000 femmes organisent ces sorties deux fois par semaine sur un groupe Facebook tenu secret. Selon l'organisatrice du mouvement, ces baignades républicaines visent à inculquer la tolérance, l'acceptation de l'autre. Un moyen, selon elle, de changer la société en profondeur, simplement en laissant aux femmes la liberté de choisir leur tenue vestimentaire.

Des opérations similaires, mais moindres auraient déjà eu lieu à Alger et à Oran, l'été dernier. Mais une mobilisation d'une telle ampleur est une première en Algérie. Et le mouvement pourrait bientôt gagner d'autres villes côtières comme Béjaïa, plus à l'ouest.

Face aux invectives et aux regards insistants sur les plages algériennes, ces femmes répondent par la force du nombre. La fondatrice du groupe a expliqué vouloir profiter de cet engouement pour généraliser le port des robes et des jupes en toutes saisons.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.