Republier
Côte d'Ivoire

Attaques de Cocody et Azaguié: la police ivoirienne annonce des arrestations

L'école de police de Cocody, Abidjan, Côte d'Ivoire, le 19 juillet 2017.
© ISSOUF SANOGO / AFP

A Abidjan, une semaine après l’attaque de l’école de gendarmerie de Cocody et quelques jours après celle de la gendarmerie d’Azaguié, le ministère de l’Intérieur indique que les malfaiteurs ont été arrêtés. C’est le DG de la police Youssouf Kouyaté et le nouveau ministre de l’Intérieur Sidiki Diakité qui l’ont annoncé mardi 25 juillet en fin de journée.

Entouré des ministres de l’Interieur et de la Défense, le DG de la police nationale Youssouf Kouyaté a annoncé à la presse la nouvelle des arrestations.

« Au terme des investigations, plusieurs personnes ont été interpellées. Les investigations se poursuivent pour mettre la main sur tous ceux qui ont pris part de près ou de loin à cette attaque. Il y a lieu de rassurer la population que des dispositions sont prises pour que tout se passe bien. »

Déclinant l’identité des cinq malfaiteurs appréhendés le DG affirme que toutes les armes dérobées ont été retrouvées.

Le ministre de l’Intérieur, Sidiki Diakité, estime qu’il y a un lien entre les assaillants de l’école de police et ceux du coup de force contre la gendarmerie d’Azaguié il y a quatre jours. Surtout, il se félicite que ces arrestations couronnent les efforts de ses hommes en matière de sécurisation du pays pendant les jeux de la Francophonie.

« Nous recevons des étrangers, que nous devons pouvoir rassurer. D’ailleurs les Jeux de la Francophonie se déroulent dans d’excellentes conditions, a estimé le ministre. Tous les sites sont sécurisés. Les étrangers qui sont venus nous visiter, les amis de la Côte d’Ivoire vaguent tranquillement à leurs occupations. Ils font même du tourisme sur le territoire national. Je peux vous dire qu’à ce niveau, nous n’avons pas d’inquiétude. »

Pour la 8e édition des Jeux de la Francophonie à Abidjan, 10 000 hommes des forces de l’ordre ont été mobilisés pour des festivités qui dureront jusqu’au 30 juillet.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.