Livre controversé sur les dernières années de Mandela: la famille s’affronte

L'auteur du livre controversé sur les dernières années de Nelson Mandela continue d'affirmer qu'il a reçu le soutien de certains proches de Madiba pour écrire son ouvrage.
© REUTERS/Siphiwe Sibeko

En Afrique du Sud, un livre controversé portant sur la fin de vie de Nelson Mandela a été retiré de la vente cette semaine, car accusé de contrevenir au respect du secret médical. Mais son auteur -un chirurgien militaire à la retraite qui chapeautait l'équipe médicale de l'ancien président- a indiqué à plusieurs reprises qu'il avait écrit ce livre avec l'accord de membres de la famille Mandela. Beaucoup cherchent maintenant à savoir qui est le responsable de cette fuite.

L'auteur du livre controversé sur les dernières années de Nelson Mandela continue d'affirmer qu'il a reçu le soutien de certains proches de Madiba pour écrire son ouvrage, des déclarations qui divisent la famille de l'ancien président sud-africain. « Notre famille est grande, et comme toutes les familles, nous avons des désaccords », a déclaré Ndileka Mandela , la petite fille de Madiba, dans la presse.

Autre réaction, de la part de Ndaba Mandela, un autre descendant du grand homme : « La famille n'a pas été consultée (…) c'est un mensonge ». Le jeune homme parle même d'une « trahison ».

Du côté de la presse sud-africaine, les soupçons se portent une fois de plus sur l'ex-femme de Nelson Mandela, Winnie Mandela, qui traîne une réputation de fauteuse de trouble au sein du clan. Celle-ci a du publier un démenti en bonne et due forme. « Je n'ai rien à voir avec ce livre, a-t-elle déclaré. Seul l'auteur peut nous dire qui a donné son autorisation pour cette publication. »

Winnie Mandela avoue néanmoins avoir signé une copie de l'ouvrage « par pure courtoisie envers l'auteur, qui s'est occupé de Mandela ». Une excuse qui a soulevé des commentaires très ironiques sur les réseaux sociaux.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.