Afrique du Sud: Malema fête les quatre ans de son parti sur les terres de Zuma

Julius Malema, le leader de l'EFF, ici en juillet 2016 à Etwatwa.
© REUTERS/Siphiwe Sibeko

En Afrique du Sud, le leader de gauche radicale Julius Malema, fête ce samedi 29 juillet l'anniversaire de son parti, les Combattants de la liberté économique. Cela fait quatre ans que le parti EFF joue les troubles fête dans le paysage politique sud-africain. Expulsé de l'ANC en 2013, Julius Malema s'est depuis donné pour mission de faire tomber le parti majoritaire, qu'il a déjà mis à mal lors des élections municipales d'août 2016. Comme un pied de nez, le jeune tribun populiste a choisi de célébrer l'anniversaire de son parti à Durban, dans la province du KwaZulu Natal, dont le président Jacob Zuma est originaire.

Pour célébrer ses quatre ans d'existence, le parti EFF a décidé de marcher sur « les plates-bandes » de Jacob Zuma. La visite de Julius Malema dans la province du KwaZulu Natal a des airs de campagne politique : depuis une semaine, le jeune leader de gauche radicale enchaîne les visites dans ce bastion du Congrès national africain.

Julius Malema s'est notamment rendu sur le campus de l'université du KwaZulu Natal, où il a incité les étudiants à « rejoindre la lutte » et à « tourner le dos à l'ANC qui ne leur offre aucun futur ».

Mais son geste le plus symbolique a été sans aucun doute sa visite au roi zoulou Goodwill Zwelinthini, un très proche allié de Jacob Zuma, qui fêtait ses 69 ans cette semaine.

En gage de bonne volonté, Julius Malema a offert plusieurs vaches au chef traditionnel qui a recommandé aux députés du parti EFF d'adopter un comportement « respectueux et constructif au sein du Parlement ».

A l'aube des célébrations organisées par le parti, le message est très clair : Julius Malema n'a pas peur de Jacob Zuma et il est prêt à le défier jusque sur ses terres.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.