Republier
Mali

Mali: les combattants de la CMA prennent le contrôle de Ménaka

Photo aérienne de Ménaka au Mali.
© Minusma

Samedi 29 juillet, les combattants de la Coordination des mouvements de l'Azawad ont pris le contrôle de la localité de Ménaka, située dans le nord du mali. Quelles sont leurs intentions ? Quelle est la situation sur place ?

C’est sans combattre que les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) sont entrés dans la ville de Ménaka. Des heures avant leur arrivée, sentant le vent tourner, les combattants du Gatia, groupe armé des touaregs de la tribu des Imerades et allié, ont précipitamment quitté les lieux. Une fois les clés de Ménaka en mains, les ex- rebelles de la CMA ont rencontré à la représentation locale de la mission de l’ONU et le chef sur place de l’armée malienne.

La CMA a annoncé que localement, la vie devait reprendre son cours normal, avec une cogestion de la localité. Mais d’après les informations de RFI, la CMA considère désormais qu’elle a accompli sa mission en poussant dehors le Gatia, son ennemi juré, qui a par ailleurs déjà subi une défaite cuisante dans la périphérie de Kidal, au nord-est.

Samedi après-midi, des témoins ont vu patrouiller dans la ville de Ménaka un détachement de l’armée malienne toujours sur place, mais également un groupe armé local, le MSA, ex-allié du Gatia mais qui n’a jamais totalement rompu avec la CMA.

Ce dimanche 30 juillet, une partie importante des troupes de la même CMA pourrait quitter la ville à cause de la pression de la mission de l’ONU, mais pour aussi probablement aller sur un autre front. Mais attention, prévient la CMA, « si nous partons effectivement et que le Gatia revient, nous reviendrons ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.