Republier
RCA ONU

RCA: l’ONU s’inquiète de la situation politique

Jean-Pierre Lacroix, ici le 20 juillet 2017.
© ASHRAF SHAZLY / AFP

Jean-Pierre Lacroix, le secrétaire général des Nations unies aux missions de maintien de la paix, était à Bangui. Après avoir rencontré les autorités et les personnalités politiques, il s'est exprimé devant la presse et a fait part de son inquiétude quant à la situation politique du pays.

C'est un patron des casques bleus déterminé mais néanmoins prudent qui est venu à Bangui. Après le décès des trois casques bleus marocains la semaine dernière à Bangassou et la résurgence de la violence dans le pays, Jean-Pierre Lacroix a fait le constat que la mission onusienne avait besoin de plus de renforts pour pouvoir assurer son mandat.

Auprès du Conseil de sécurité de l'ONU, il va devoir faire un effort de plaidoyer pour non seulement remplacer les casques bleus du Congo-Brazzaville partis de Berbérati, à l'ouest du pays, le mois dernier, mais également pour renforcer les capacités de la Minusca.

« Nous avons bon espoir que d'ici la fin août des premiers déploiements substantiels arriveront avec une partie d'un bataillon de Tanzanie et une compagnie de forces d'intervention rapide pour lesquels nous sommes en discussion avec la Zambie », a-t-il déclaré.

Lors de cette visite, il a également rencontré les leaders politiques et les plus hautes instances de l'Etat à qui il a fait passer un message clair : « Nous avons besoin d'un leadership centrafricain qui doit s'affirmer de manière croissante. C'est important aussi de poursuivre dans le cadre de formation qui a été fait dans les forces de sécurité, de police, de poursuivre leur déploiement là où c'est possible. De même qu'il est important que les autorités civiles reviennent. »

Tout en soulignant que l'option militaire n'était pas une solution en soi, Jean-Pierre Lacroix a néanmoins a rappelé que le mandat de la Minusca restait robuste. Ce mandat sera d'ailleurs révisé à l'automne en fonction des besoins et des problèmes qui se posent actuellement.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.