Drame du stade Demba-Diop au Sénégal: dix membres d'un club de foot écroués

Une cage de but vandalisée après les échauffourées au stade Demba-Diop de Dakar, samedi 15 juillet 2017.
© SEYLLOU / AFP

Au Sénégal, dix supporters de football ont été écroués et placés sous mandat de dépôt vendredi 11 août dans le cadre de l'enquête sur le drame du stade Demba-Diop. Il s'agit de supporters du club de l'US Ouakam, accusés d'avoir participé aux échauffourées lors la finale de la coupe de la ligue sénégalaise, le 15 juillet dernier. Elles avaient provoqué une bousculade et l'affaissement d'un mur à l'origine de la mort de huit personnes.

Parmi les inculpés, il y a le président des supporters du club de l'US Ouakam qui a été arrêté, selon la police, parce qu'il refusait de livrer l'identité des personnes recherchées.

Un joueur du club a également été inculpé, confie le président de l'US Ouakam, qui affirme avoir engagé des avocats pour défendre ces supporters, résidents des quartiers dakarois de Ouakam et de Ngor. Ces hommes ont été arrêtés lundi pour « homicides et coups et blessures volontaires ».

L'US Ouakam a quant à lui été suspendu pour sept ans par la commission de discipline de la Ligue de football sénégalaise il y a un peu plus d'une semaine, et a été condamné à verser une amende de 10 millions de francs CFA. Le club a été reconnu par l'instance « exclusivement responsable » des incidents survenus le soir du 15 juillet.

Le drame s'était produit lors de la finale de la Coupe de la Ligue de football qui opposait le club de Ouakam à celui de Mbour au stade Demba-Diop de Dakar, la capitale sénégalaise. Des échauffourées entre les supporters au niveau de la tribune découverte avaient provoqué une grande bousculade, une partie de la tribune s'était alors effondrée, faisant huit morts et des dizaines de blessés.