RFI de retour à Kinshasa: «RFI, c'est comme un thermomètre de l'information!»


© RFI

Après neuf mois d'interruption, les auditeurs kinois peuvent retrouver RFI sur 105 FM, le signal de la radio ayant été rétabli à Kinshasa après neuf mois d'interruption. Les habitants de la capitale de la RDC se sentent désormais reconnectés au monde. Notre correspondant a promené son micro dans différents coins de la ville pour recueillir les réactions.

C’est avec beaucoup de bonheur que les nombreux auditeurs de RFI à Kinshasa ont constaté le rétablissement du signal dans la capitale de la RDC, signal interrompu en novembre 2016. « Oui, je suis ravi que le signal de la RFI soit revenu, nous assure cet auditeur, parce que c'est une chaîne internationale que nous aimons ».

«Les Kinois contents de retrouver RFI»: écoutez le reportage de notre correspondant
12-08-2017 - Par Kamanda Wa Kamanda

Cette (professionnelle) des médias dénonce l’interruption qui avait privé les Kinois du signal RFI pendant plus ou moins neuf mois. « On n'a pas aimé cette coupure, le fait qu'ils nous interdisent l'accès à l'information. Nous, on est collé à RFI. On sait qu'ils nous donnent des informations fiables. On est Congolais mais on ne fait pas confiance à nos chaînes... »

Plusieurs autres habitants de Kinshasa ont fait l’éloge de la radio mondiale. « Les Congolais, du moins les Kinois, étaient sevrés. (RFI est) une radio professionnelle, une radio qui est vraiment au milieu du village !». « RFI, c'est comme un thermomètre de l'information », ajoute un autre auditeur. « On nous parle bien de la vérité, on nous cache rien », lance un autre. « La seule chaîne, la meilleure radio internationale que nous suivons, c'est la RFI », conclut un Kinois.

► à Paris, la Direction de France Médias Monde se félicite de la reprise de la diffusion en FM de RFI à Kinshasa, après la conclusion d'un accord avec la Radio-Télévision nationale congolaise (RTNC) établissant un partenariat entre les deux médias et en conformité avec les nouvelles dispositions de la législation congolaise sur les médias.

► à(re)lire: RDC: l'essor d'une presse en ligne indépendante