Republier
Mauritanie

Mauritanie: un sénateur en pointe contre le référendum constitutionnel arrêté

Le référendum constitutionnel du 5 août a notamment entériné la suppression du Sénat en Mauritanie.
© STR / AFP

En Mauritanie, le sénateur d'opposition Mohamed ould Ghadde, l'un des principaux frondeurs contre la suppression du Sénat validée par le référendum contesté du 5 août, a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi. Les raisons de son arrestation restent pour le moment inconnues. Son avocat, Me Ahmed Salem ould Bouhoubeyni, dénonce une arrestation arbitraire et politique.

Il a été arrêté assez tard à son domicile par des policiers habillés en civil qui l'on emmené dans une direction inconnue. Personne ne sait où il se trouve et donc on ne peut pas savoir quels sont les chefs d'inculpation qu'on lui a adressés. Il n'y a aucun contact. Donc c'est un enlèvement.
Me Ahmed Salem ould Bouhoubeyni
13-08-2017 - Par Laura Martel

Jointes par RFI, les autorités politiques et judiciaires mauritaniennes n'ont pas souhaité s'exprimer pour le moment.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.