Côte d'Ivoire: bientôt la fin du conflit social chez les fonctionnaires?

Une vue d'Abidjan (photo d'illustration).
© AFP

En Côte d'Ivoire, réunis en assemblée générale, les fonctionnaires de la Plateforme nationales des organisations professionnelles du secteur public, ont approuvé, en fin de semaine dernière, « le protocole d'accord » du gouvernement permettant une trêve sociale et le paiement de plusieurs années d'arriérés de salaires.

En Côte d’Ivoire, le gouvernement et les syndicats de fonctionnaires n’ont jamais été aussi près de signer un accord. D’après la Plateforme nationale des fonctionnaires, ils ont résolu leurs conflits avec le gouvernement sur tous les points. Les obstacles sont levés tant au niveau de la réversion de retraites pour le conjoint, que de l'intégration des agents journaliers à la fonction publique ou du mode de paiement des arriérés de salaires pour un montant total de 250 milliards de francs CFA (soit 380 millions d'euros).

En conséquence, la base a affirmé en assemblée générale accepter de signer un accord avec le gouvernement. Les autres structures syndicales sont sur la même ligne, d’après une source au ministère de la fonction publique. Un accord pourrait donc être paraphé dès la semaine du 15 août 2017 ou, au plus tard, la semaine suivante.

Les arriérés de salaire vont être payés par échelonnement sur quatre ou huit ans, en fonction du montant des dettes de l’Etat envers ses fonctionnaires. Le gouvernement devrait donc pouvoir tourner la page des mouvements sociaux dans la fonction publique.