Republier
Mali

Mali: retour du gouverneur à Kidal, trêve entre CMA et Gatia

Des combattants de la CMA, lors du Forum pour la réconciliation, à Kidal, le 28 mars 2016.
© STRINGER / AFP

Deux bonnes nouvelles pour le nord du Mali : la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) annonce pour ce mercredi l’arrivée du gouverneur de Kidal, dans la ville située au nord-ouest, sous son contrôle. Ensuite, la CMA et la plateforme Gatia, groupe rival, acceptent une trêve sur le terrain, après une nouvelle violation fin septembre dernier du cessez-le-feu.

C’est d’abord la CMA, l’ex-rébellion qui contrôle toujours la ville de Kidal, qui annonce la nouvelle : absent depuis 2014 de cette localité située au nord-est, le représentant de l’Etat malien est attendu sur place ce mercredi.

Le gouverneur de Kidal, Sidi Mohamed Ag Icharach, que nous avons eu au téléphone, confirme la nouvelle. « Je serai, s’il plait à Dieu, ce mercredi à Kidal pour prendre fonction. Je vous dirai la suite », avance-t-il prudemment. Le symbole est fort !

Il y a encore deux semaines, les ex-rebelles ne voulaient pas entendre parler du retour d’un gouverneur qu’il n’avait pas fait nommer. Aujourd’hui, certains n’hésitent pas à parler de début de retour de l’Etat malien à Kidal.

Sur le terrain, dans la même région, après des discussions, la CMA et le Gatia (Groupe armé des touaregs de la tribu des imerades et alliés) qui ont fin juillet encore une fois violé le cessez-le-feu, acceptent d’observer une trêve. Concrètement, la CMA et le Gatia s’engagent à ne plus faire parler les armes. Et à geler de chaque côté les positions.

Pour le début du retour de l’Etat à Kidal et l’acception de la trêve, la mission de l’ONU au Mali, ainsi que le ministère malien de l’Administration territoriale ont joué les facilitateurs.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.