Sahel/Sahara: un nouveau centre militaire inauguré par l’Otan en Italie

Paysage sahélien.
© © IRD / Florence Boyer

C’est une nouvelle initiative pour la surveillance du Sahel et du Sahara. Un centre militaire spécial a été inauguré ce mardi dans une base de l'Otan située à Naples dans le sud de l'Italie. Un centre qui aura des missions multiples en ce qui concerne la Libye et les pays de la zone.

Selon l'Otan, ce nouveau centre militaire « South Hub », ou le centre pour le sud, aura pour mission de surveiller les pays du Sahel et du Sahara en Afrique, spécialement la Libye. Il a également pour mission de contrôler les couloirs de transport aérien et maritime dans la zone. Il devra collecter des informations et des renseignements très précis. Il est donc question du déploiement par l’Otan de drones de surveillance à partir de la base italienne de Sigonella en Sicile pour des missions en Méditerranée.

Selon des sources au sein de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord, une centaine de personnes travailleront dans ce centre. Elles seront chargées de prévenir et d'évaluer des menaces potentielles venant de la Libye et du Sahel, mais aussi d’Irak et du Moyen-Orient. Une porte-parole de ce nouveau centre exclut toutes frappes éventuelles de la part de ce centre et elle souligne que le rôle de cette nouvelle structure consiste à récolter et à échanger les renseignements entre les acteurs présents dans la zone.

La lutte anti-terroriste est la priorité de ce centre. Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'Otan, a considéré lors du sommet de l'organisation en février dernier, que cette structure serait « un point focal pour accroître notre compréhension des défis que pose » cette partie du monde et « notre capacité à y faire face ». Il n'a pas exclu l'éventualité de mener des opérations dans cette zone africaine en cas de nécessité.