Sénégal: la presse spécule sur le retour de l'ex-Premier ministre Dionne

Une affiche de campagne pour la coalition Benno Bokk Yaakaar du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, à Dakar, le 28 juillet 2017.
© AFP/Seyllou

Pas de traditionnel Conseil des ministres ce 6 septembre au Sénégal. La raison est simple : il n’y a plus de gouvernement. Un mois après les législatives et comme le veut la tradition républicaine, le Premier ministre a présenté mardi sa démission au président Macky Sall. Le même Mahammed Boun Abdallah Dionne fait la Une des journaux aujourd'hui : de nombreux observateurs estiment qu’il pourrait retrouver son poste dans les prochaines heures.

« Dionne confirmé aujourd’hui », titrent l’Enquête et l’Observateur. Les deux quotidiens sénégalais citent des sources bien informées « dignes de foi » à la présidence.

Ils évoquent aussi un futur gouvernement avec des « nouvelles têtes », une équipe de personnalités compétentes qui aura une unique mission « mener le combat pour la réélection de Macky Sall en 2019 ».

Manoeuvre de Macky Sall

Sans gouvernement, dans l’attente de l’installation de la nouvelle Assemblée nationale, Macky Sall est donc le seul maître à bord, titre Le Quotidien : « Macky prend son temps ». Plus loin, le journaliste poursuit : « C’est un timing assez rare. Un Premier ministre qui devait rempiler, on a l’habitude de le voir reconduit immédiatement ».

Une analyse partagée par l’Enquête qui titre avec une photo du président « Macky ou l’art de manœuvrer ». Le journal rappelle que le président a appris à réguler le climat politique auprès d’Abdouaye Wade, que le remaniement à venir ne sera pas un tremblement de terre politique.

Le Premier ministre Dionne sera donc reconduit comme la quasi-totalité du précédent gouvernement. En utilisant cette stratégie, Macky Sall assoit son autorité.