Mali: quid de la promesse du président sur la création de 200000 emplois?

Le président Ibrahim Boubacar Keïta (ici le 15 août 2017) affirme être parvenu à créer 200000 emplois.
© Ahmed OUOBA / AFP

Au Mali, le président Ibrahim Boubacar Keïta vient de fêter ses 4 ans à la tête de l'Etat. Il est revenu sur une de ses promesses de campagne : créer 200 000 emplois avant la fin de sa mandature. Mission accomplie, affirme-t-il. Tout le monde n'est évidemment pas d'accord.

Plus de 200 000 emplois créés en 4 ans, voilà ce qu'affirme, chiffre à l'appui le ministre de l'Emploi Maouloud Ben Kattra : « Les 200 000 emplois, pour nous, aujourd’hui, c’est un souvenir. Ils sont largement atteints. »

Un des secteurs prioritaires du président malien a toujours été l'agriculture. Près du champ hippique de Bamako, 10 hectares de terres sont cultivés. Plusieurs centaines de jeunes ont pu bénéficier de formations dans le cadre d'un plan gouvernemental. « Il y a eu des embauches au niveau de ma commune, la 6, affirme Daouda Traoré, le président de l'Organisation des jeunes ruraux. Je peux estimer à peu près plus de mille insertions de jeunes au niveau de la création d’emplois. »

Dans les locaux du collectif Bi-ton qui suit attentivement cet engagement présidentiel on est un peu plus dubitatif, certains chiffres étonnent. « Ils ont dit que ces chiffres sont vérifiables, affirme Mahamadou Koné, secrétaire général. Nous avons écrit aux structures officiellement, mais nous n'avons pas eu de suite favorable. On est comme un ballon qu'on renvoie ici puis là -bas. Ca nous met vraiment le doute sur ce que dit le gouvernement. »

Le collectif remet notamment en questions les chiffres du secteur public, la majorité des emplois crées l'ont été dans les ministères ; plus de 46 000 postes par exemple l'année dernière.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.