Le chef congolais de l'ethnie Nande de Beni arrêté en Ouganda

le chef Abdulrazak Kalemire a été arrêté à la frontière ougando-congolaise à Mpondwe. (photo d'illustration)
© Photo: Gaël Grilhot / RFI

Le chef culturel de l'ethnie Nande dans le territoire de Beni en RDC, Abdulrazak Kalemire, est actuellement en prison en Ouganda. Il a été arrêté le 22 août à la frontière congo-ougandaise à Mpondwe.

La police affirme avoir arrêté Abdulrazak Kalemire pour être entré sur le territoire ougandais par un point de passage non identifié. Il est aujourd'hui détenu dans la prison de Nalufenya. Il est soupçonné d'avoir planifié une « sorte d'insurrection », précisent les forces de l'ordre ougandaises.

Abdulrazak Kalemire est un chef local de la région de Beni, chef culturel de l'ethnie Nande. Une personnalité qui pourrait être en lien avec le roi ougandais frontalier. Le roi Mumbere, qui est actuellement sous résidence surveillée à Kampala.

En novembre dernier, plus de 100 personnes sont mortes après l'assaut de l'armée sur le palais du roi, suspecté de fomenter une rébellion et de vouloir créer un Etat indépendant - l'Yira State - à cheval sur le territoire ougandais et congolais. Différentes sources posent la question du lien entre ces deux personnalités avec le groupe ADF.